ensemble énergétique du Canada

Gaz naturel

Quand l’hiver arrive, nous aimons augmenter la chaleur dans nos maisons pour rester au chaud. Pour beaucoup d’entre nous, ce chauffage provient du gaz naturel, qui est également utilisé pour cuisiner et produire de l’électricité. Mais qu’est-ce que le gaz naturel et comment est-il extrait?

Ervins Strauhmanis, Gas stove flame, https://www.flickr.com/photos/ervins_strauhmanis/13936690129/, (CC BY 2.0)

QU’EST-CE QUE LE GAZ NATUREL?

Le gaz naturel est principalement composé de méthane (CH4), mais peut aussi contenir d’autres hydrocarbures, tels que l’éthane, le propane, le butane et les pentanes. Il est le plus souvent extrait des champs de gaz, des poches de gaz enfouies parfois liées à des champs de pétrole

Ces gisements souterrains de gaz naturel se sont formés il y a longtemps, lorsque les continents du monde semblaient très différents et qu’il y avait de vastes mers anciennes. Les matières organiques, telles que les restes de plantes et d’animaux, couleraient au fond de la mer et seraient recouvertes de sédiments (c.-à-d. Roches et sable) et compactées. Au cours de millions d’années, la matière organique a été transformée sous haute pression et à des températures très élevées, ce qui a abouti à ce que nous appelons aujourd’hui les combustibles fossiles – pétrole brut, gaz naturel et charbon.

COMMENT EST-IL EXTRAIT DU SOL?

Pour extraire le gaz, on fore des trous profondément dans le sol, permettant au gaz de remonter à la surface par le puits. Il est ensuite traité dans de grandes installations qui en retirent l’eau et d’autres impuretés, puis transporté par gazoduc.

Le gaz de schiste est du méthane qui a été emprisonné dans des sédiments fins (schiste) et il peut être libéré à l’aide de la fracturation hydraulique. Dans ce processus, l’eau et les produits chimiques sont pompés sous la surface avec une pression extrême pour fragmenter le schiste, libérant le gaz. Lorsque le gaz a été extrait, une partie de l’eau contaminée est retirée à des fins de stockage et une partie demeure dans le sol.

QUE SONT LES GNL ET LES LGN?

Bien qu’ils sont similaires, les GNL et les LGN sont en fait assez différents. GNL signifie gaz naturel liquéfié. Les LGN désignent les liquides de gaz naturel, parfois appelés liquides de gaz d’hydrocarbures (LGH).

Les liquides de gaz d’hydrocarbures (LGH ou LGN) sont produits dans les usines de traitement du gaz naturel et les raffineries de pétrole brut. Bien que le gaz naturel brut soit principalement composé de méthane, il existe également des hydrocarbures plus lourds comme l’éthane et le propane. Ces hydrocarbures plus lourds sont liquéfiés et utilisés dans l’industrie pétrochimique pour des choses comme le chauffage des locaux, la fabrication de plastique et le carburant. Les LGH sont liquéfiés par refroidissement et c’est pourquoi ils sont parfois appelés condensats, car les liquides se condensent une fois qu’ils atteignent leur point de rosée spécifique. Les LGH peuvent également être produits en modifiant la pression dans un site de puits.

Le gaz naturel liquéfié (GNL), quant à lui, est créé lorsque le gaz naturel est refroidi à -162 degrés Celsius. Cela facilite le transport et le stockage.

Photo courtesy of CAPP: Seven Generations Energy’s Kakwa River Project in Northwest Alberta. (Seven Generations Energy)

COMMENT LE GAZ NATUREL EST-IL TRANSPORTÉ?

Le gaz naturel est transporté par des pipelines qui fonctionnent principalement sous terre (parfois, les pipelines peuvent passer au-dessus du sol, comme dans les régions de pergélisol). Les pipelines de liquides sont utilisés pour transporter du pétrole brut ou des liquides de gaz naturel. Les raffineries transforment ces liquides en essence, diesel et autres produits pétroliers. Les pipelines de gaz naturel servent à transporter le gaz naturel des puits aux usines de traitement, puis aux clients partout au Canada.

Les pipelines sont divisés en fonction de leur objectif: les pipelines de collecte transportent le gaz naturel des puits aux installations de traitement, puis les pipelines d’alimentation se connectent aux pipelines longue distance appelés lignes de transport. Les lignes de transport transportent le gaz naturel vers les installations de stockage ou se connectent aux réseaux de distribution opéré par les sociétés de services publics pour fournir du gaz naturel aux foyers et aux entreprises.

Il y a plus de 840 000 kilomètres de pipelines au Canada, dont la taille varie d’un demi-pouce à plus d’un mètre de diamètre. Le gouvernement fédéral réglemente environ 73 000 kilomètres de ce réseau, qui comprend les pipelines qui traversent les frontières provinciales. Les pipelines qui restent dans une province sont réglementés par le gouvernement de cette province. Les pipelines sont généralement considérés comme un moyen plus sûr et plus efficace de transporter du pétrole et du gaz naturel par rapport aux autres méthodes de transport. Bien que les déversements d’hydrocarbures et les fuites de gaz naturel se produisent avec les pipelines, ils sont rares.

Le gaz naturel peut également être transporté par bateau. Pour être expédié vers d’autres pays, le gaz naturel est comprimé en gaz naturel liquéfié (GNL). Le GNL est moins cher à transporter car il prend beaucoup moins de place que le gaz naturel—environ 1 / 600e.

Suncor Energy, Natural Gas Rig - Suncor Energy, https://www.flickr.com/photos/suncorenergy/4777804058/, (CC BY-NC-ND 2.0)

À QUOI SERT LE GAZ NATUREL?

Le gaz naturel est utilisé pour la production d’électricité, le chauffage et la cuisine. L’électricité est utilisée dans nos maisons et nos entreprises pour des choses comme l’éclairage et l’alimentation des appareils et des appareils électroniques. Nous vivons dans un monde dépendant de l’électricité—du réfrigérateur dans votre cuisine à l’ordinateur que vous utilisez pour accéder à ce site Web, l’électricité est ce qui rend possible la plupart de nos commodités modernes.

Des millions de Canadiens dépendent du gaz naturel pour chauffer leur maison (à l’aide d’une fournaise et de foyers au gaz naturel) et pour l’eau chaude. Pour cuisiner, certains ménages ont des plaques de cuisson qui utilisent des brûleurs au gaz naturel.

QUEL EST L’IMPACT DE LA PRODUCTION DE GAZ NATUREL SUR L’ENVIRONNEMENT?

Le gaz naturel est le combustible fossile qui émet le moins de GES. Cependant, il est principalement composé de méthane, un gaz qui emprisonne davantage de chaleur dans l’atmosphère que le CO2, mais qui met moins de temps à se dissiper. L’évacuation, le torchage et les fuites de gaz naturel durant la production et la transformation de celui-ci peuvent engendrer des émissions.

L’exploitation du gaz naturel exige aussi beaucoup d’eau, notamment dans le procédé de fracturation hydraulique, qui permet d’extraire le gaz naturel du sol. Pour réduire la quantité d’eau douce nécessaire, les producteurs recyclent celle qu’ils utilisent ou optent pour de l’eau saline (n on potable). Les puits de gaz naturel sont aménagés et entretenus selon des consignes strictes de gestion des eaux afin d’éviter les fuites et la contamination des sources souterraines avoisinantes. Cela peut être partiellement atténué en recyclant l’eau utilisée dans l’extraction du gaz naturel.

OÙ TROUVE-T-ON LA PRODUCTION DE GAZ NATUREL AU CANADA?

Le gaz naturel est produit dans plusieurs provinces et territoires du Canada. Voici les plus gros producteurs:

  • L’Alberta est le plus grand producteur de gaz naturel au Canada. L’Alberta produit également plus de 80 pour cent des liquides de gaz d’hydrocarbures.
  • La Colombie-Britannique est le deuxième plus grand producteur de gaz naturel au Canada.
  • La Saskatchewan est le troisième plus grand producteur de gaz naturel au Canada.

De plus, le seul grand terminal méthanier du Canada, Canaport, est situé près de Saint John, au Nouveau-Brunswick. Canaport est un terminal de stockage et de regazéification. Elle stocke le gaz naturel liquéfié de la province et importe de la Nouvelle-Écosse et du nord-est des États-Unis.

SAVIEZ-VOUS?

Le gaz naturel est exporté du Canada vers les États-Unis par pipeline. Le réseau principal de TransCanada traverse le sud du Manitoba et transporte du gaz naturel de l’ouest du Canada vers les marchés du Manitoba, de l’Ontario, du Québec et des États-Unis.